Bienvenue à votre centre d'amitié

Notre commencement

En 2008, des représentants jeunesse et famille, des communautés autochtones, des institutions d’enseignement et d’intervention. Ce comité de soutien aux Premières Nations (CSPN) s’est donné le mandat de mieux connaître et comprendre la réalité des Autochtones qui vivaient au Saguenay et tenter de répondre à leurs besoins. Par ailleurs, ce comité d’action et de réflexion avait aussi le désir de travailler en partenariat et de participer à la sensibilisation du milleu en regard des réalités vécues par les Autochtones.

Après plusieurs activités, le comité a été en mesure de mieux connaître la population qui réside sur le territoire. Parmi les besoins exprimés, celui d’avoir un lieu pour se rassembler ainsi que des services de garde accessibles et du logement abordable sont ressortis prioritairement. C’est donc en réponse à ce besoin d’un lieu rassembleur qui pourrait aussi offrir des services adaptés aux besoins, à l’image de l’ensemble du mouvement des centres d’amitié autochtones au Québec et au Canada, que le CSPN a supporté le projet de mise en place d’un Centre d’amitié autochtone au Saguenay. Plusieurs rassemblements des Autochtones vivant au Saguenay ainsi que l’implication de cinq administrateurs provisoires, avec le support du Regroupement des centres d’amitié autochtone du Québec et des partenaires, ont mené à la fondation du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, en février 2010.

Notre mode de fonctionnement

IMG_4771

Le CAAS est un organisme sans but lucratif géré par un conseil d’administration de sept (7) membres autochtones et de trois (3) partenaires provenant du millieu. (non-votant)

Notre mission

Notre mission est de rassembler les citoyens autochtones dans un lieu communautaire, de contribuer au bien-être individuel et collectif des citoyens autochtones qui vivent sur le territoire du Saguenay et de vivre et partager nos valeurs et cultures autochtones.

0
autochtones au Saguenay
0
personnes atteintes de la zone d'influence
0
tasses de cafés servies

Réalité auctochtone au Saguenay

Comme nous le verrons plus loin, plus de 1 500 Autochtones vivent actuellement au Saguenay, beaucoup ont moins de 35 ans et ont des responsabilités parentales et familiales (grande famille élargie telle que vécue dans la culture autochtone). Des jeunes familles viennent s’installer au Saguenay pour étudier, améliorer leur sort, se sortir de la pauvreté ou se faire soigner. Ils proviennent principalement des communautés autochtones de la région,  de la Côte-Nord et de la Haute-Mauricie et ils proviennent des nations Innue et Atikamekw.

Les Autochtones qui vivent au Saguenay souhaitent se rencontrer pour partager leur culture, vivre des activités traditionnelles et spirituelles et vivre des activités ensemble. Ils font parfois face à des problèmes de logement, de garderie, d’isolement, de pauvreté et se sentent parfois exclus sur le territoire Saguenay. Certains sont touchés par des maladies, de la détresse et de grandes difficultés psychosociales. Comme ils vivent plusieurs problématiques, ils peuvent avoir de la difficulté à faire face aux exigences scolaires. L’éloignement de leur réseau naturel de soutien (famille élargie) et la difficulté à vivre et pratiquer leur culture représentent aussi des facteurs pouvant nuire à leur bien-être en milieu urbain. Le Centre d’amitié est, pour plusieurs d’entre eux, une deuxième famille.

Malgré certaines difficultés qu’ils peuvent rencontrer, il est à noter que l’ensemble des membres qui fréquentent le Centre est constitué de personnes extrêmement déterminées et résilientes. Ce sont des gens pleins d’espoir pour l’avenir et ils travaillent fort pour assurer un bon avenir à leur famille, eux-mêmes et leurs enfants. Le Centre les accompagne dans leurs démarches et coopère avec eux dans la recherche de solutions aux obstacles qu’ils rencontrent. Pour ce faire, le CAAS dispose d’une équipe régulière de travail spécialisée dans l’accompagnement et composée de huit (8) employés compétents, engagés, accueillants, amusants et de bonne humeur.

  • “Les services sont adaptés à notre culture et à nos valeurs autochtones, Ici, on se sent accueilli et on se sent comme chez soi. L'ambiance est chaleurese.”

    JESSICA
    JESSICAResponsable enfance et famille, Nation Innue
  • “Je viens ici à tous les jours pour faire mes devoirs et faire des recherches sur Internet ou encore pour aller sur Facebook. Le Centre m'a beaucoup aidé quand je suis retourné aux études, notamment pour regrouper les documents nécessaires.”

    DaveÉtudiant, Nation Innue
  • “Je viens au Centre car je me sens accueillie avec mes enfants. Je prends un café, je peux jaser et partager avec des gens.”

    ShannonJeune maman, Nation Atikamekw
  • “J'adore venir jouer au Centre d'amitié.”

    Allyson9 ans, Nation Atikamekw
  • “Nous travaillions avec plusieurs partenaires de la région pour offrir des services de qualités. Par exemple, nous entretenons des liens serrés avec des Institutions scolaires, nous avons des partenaires dans le millieu de la santé et des services sociaux. Nous travaillions toujours en collabaration pour le mieux-être des individus et des familles.”

    Shantala
    ShantalaDirectrice du Centre d'amitié autochtone du Saguenay
Nous contacter

Nous ne sommes pas là pour le moment, vous pouvez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search